CPI : l’adhésion de Maitre Vital Nshimirima au barreau pénal international, un pas vers la justice en faveur des victimes des violations des droits de l’homme au Burundi

Selon lui, cette adhésion procède de la conviction que la justice internationale doit fonctionner pour réprimer les crimes commis notamment au Burundi où la justice interne est tout simplement devenue l’outil de répression du pouvoir. Me vital Nshimirimana espère en outre qu’avec l’échange d’expérience et conjugaison des efforts avec ses collègues, les crimes du droit international commis au Burundi seront sanctionnés.

ECOUTER Me VITAL Nshimirimana :

Il devient le deuxième avocat Burundais à être admis au barreau de la cour pénale internationale après Me Lambert Nigarura.

Une enquête préliminaire sur les crimes commis au Burundi depuis avril 2015 a été ouverte par cette cour depuis l’année 2016, et le bureau du procureur de la CPI a déjà reçu plus d’une centaine de dossier des plaintes.

Clique pour écouter...

Publié le 10 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire