Justice : une peine à perpétuité requise pour les présumés assassins d’Adolphe Nshimirimana

Ce mardi 11 octobre 2016, le ministère public a requis une peine à perpétuité pour des présumés assassins du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana qui ont continué à plaider non coupables. Ils ont tous nié avoir participé dans deux réunions de préparation à Buyenzi et quartier INSS en mairie de Bujumbura et une réunion d’évaluation du 16 octobre 2015 comme le dit le ministère public. Certains prévenus ont expliqué qu’ils étaient en congé, d’autres au travail le jour de l’assassinat.

Les présumés ont défilé depuis hier lundi 10 octobre 2016 devant les juges de la chambre criminelle du tribunal de Grande Instance de la commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. Le tribunal en itinérance a écouté les cinq militaires et trois policiers sur le chef d’accusation d’assassinat prémédité de feu Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana le 02 Août 2016.

Des témoins de la défense et un élément sonore du ministère public présenté comme preuve ont été également écoutés. Tous les huit sont poursuivis pour avoir « planifié et exécuté » l’assassinat.
Les avocats de la défense estiment qu’il n’y pas de preuves suffisantes pour inculper leurs clients et attendent interjeter appel.


Publié le 11 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire