Certains dignitaires s’emparent des espaces libres de Mutanga Sud.

Les espaces qui servent de jeux aux enfants du quartier de Mutanga Sud attirent certains dignitaires. Des chantiers se développent dans certains coins de ce quartier depuis l’éclatement de la crise que vit le pays depuis le mois de mai 2015. Deux grands inconnus ont commencé à construire dans des zones ou les habitants du quartier qualifient des zones à risques.
Une grande clôture est en construction depuis le début de la semaine à un mètre de la Rivière Rubanza en violation de la loi environnementale qui interdit de construire tout près des rivières. Cette infrastructure se trouve vers la fin de l’avenue Siguvyaye qui sépare les quartiers Mutanga Sud et Kiriri dans un endroit qui était couvert par des arbres que certains habitants de ce quartier pensent qu’ils servent de protection de cette rivière. Selon des sources du quartier de Mutanga Sud, la personne qui construit cette clôture serait un haut gradé de l’armée. L’administration locale dit ne pas connaitre le propriétaire de cette parcelle.
A quelques mètres de la paroisse Esprit de Sagesse, un autre individu inconnu des habitants de Mutanga Sud, a commencé à collecter des matériaux de construction dans un espace de l’Ecole Fondamentale de Mutanga Sud. Les écoliers et les enseignants ont fait une grève mercredi pour alerter l’opinion publique pour arrêter les travaux de construction. Plus grave, l’Urbanisme dit ignorer l’identité de la personne qui s’est attribué la parcelle. Il y a quelques jours, des informations faisant état de l’identification des espaces non occupées par des hauts gradés de la police et de l’armée ont circulé. Les espaces proches du terrain de Mutanga Sud risquent de s’être accaparées par des proches du pouvoir. Une partie qui était tout près du terrain de basket ball de Mutanga Sud a été prise par le président de la ligue des jeunes imbonerakure, le parti au pouvoir, pour y ériger une maison.


Publié le 6 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire