Cibitoke-Commerce : le prix sur les denrées alimentaires continue à monter

Alors que la tomate s’achetait facilement à 3500 francs burundais la corbeille, cette-fois cette corbeille s’achète à 18000 francs. Le kg de la pomme de terre qui s’achetait à 600 francs s’achète à 1000 francs. Le kg de haricots qui s’achetait à 1000 francs s’achète à 1400 francs. Le kg de riz qui s’achetait à 1200 francs s’achète à 1500 francs. Un régime de banane qui s’achetait à 3500 francs s’achète à 8000 francs. La corbeille de patates douces qui s’achetait à 2000 francs s’achète à 3500 francs. Concernant la tomate, les vendeurs indiquent que les cultivateurs de cette culture ont croisé leurs bras suite à la dernière chute du prix de ce produit. Quant à la pomme de terre, cette montée de prix s’explique par la pomme de terre dite " Ruhengeri" qui n’arrive pas sur le sol burundais en provenance du Rwanda selon les consommateurs et les vendeurs.
D’autres produits alimentaires, la flambée des prix s’expliquerait sur leur carence dans les marchés et la production qui n’a pas été bonne. Pour le haricot, la carence s’explique comme le cas de la pomme de terre. Selon les consommateurs, c’est la désolation au moment où des familles ont adopté de prendre leur repas une fois la journée, un repas le plus modeste possible.


Publié le 24 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire