Cibitoke-Economie : les prix des produits de première nécessité toujours en augmentation

Dans les marchés de la province Cibitoke surtout dans la plaine de l’Imbo, un kilogramme de haricots qui s’achetait il y a trois mois à 1200 francs burundais s’achète à 1600. Le kg de riz qui s’achetait à 1400 s’achète à 1900. Le kg de la farine de manioc est à 1500 au lieu de 1000. La corbeille de colocases qui s’achetait à 3000 s’achète aujourd’hui à 6000. Le régime de banane qui s’achetait à 3000 est vendu à 10000. Le kilo de pommes de terre qui s’achetait à 650 s’achète à 1000. Le sac de patates douces qui s’achetait à 80000 est vendu à 120000.

Une partie de la population de la province Cibitoke commence à prendre des précautions en adoptant le système d’un repas par jour.

Cette montée des prix des denrées alimentaires affecte les écoles à régime d’internat où les frais de restauration alloués à chaque élève n’a pas changé, ce qui fait que certains directeurs ont diminué la ration alimentaire des élevés. Signalons que les enseignants ont du mal à enseigner les dernières séances car les enfants tombent en sommeil.


Publié le 22 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire