Cibitoke/ Éducation : Perturbations des examens de fin d’année suite aux coupures répétitives du courant électrique.

Les Directeurs des établissements secondaires des communes Rugombo et Buganda de la province Cibitoke connaissent un problème de dactylographie et de photocopie des questionnaires d’examens de fin d’année scolaire 2016- 2017. Cette situation s’observe suite aux perturbations du courant électrique qui devait alimenter les machines qui étaient réservées à ces activités.
A titre d’exemple, au lycée de Cibitoke, le directeur de cette école, Leonard Ndayishimiye indique qu’avec l’effectif élevé d’élèves, l’école n’est pas à mesure de rendre disponible les questionnaires de tous les élèves en absence du courant électrique. Il indique qu’il pouvait faire recours aux secrétariats publics mais qu’il se heurte aux problèmes de fonds. A part cela, ces espaces sont fréquenter par beaucoup de gens, le risque de tricherie d’examens serait éminent avant la passation, poursuit- il. Cette situation se présente à d’autres écoles à régime d’internat de la province Cibitoke .
Ces directeurs d’écoles demandent à la société REGIDESO de tout faire pour alimenter en courant électrique leurs écoles durant cette période de passation d’examens de fin d’année 2016- 2017.
Signalons que suite à ce manque de courant électrique, les écoles à régime d’internat en province Cibitoke comme le lycée Cibitoke ont été modifiées. Les heures réservées à l’étude du soir qui étaient fixées de 18 heures à 20 heures sont pour le moment fixées de 15heures à 18heurs .Les élèves disent qu’il n’est pas facile d’étudier durant cette tranche de la journée au moment où ils quittent les salles de cours entre 13heures et 14heures pour aller au réfectoire.


Publié le 6 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire