Cibitoke- Éducation : monnayage des points

Dans la Direction Provinciale de l’enseignement de Cibitoke, alors que certains élèves se concentrent à étudier pour mieux achever cette année scolaire qui touche presque à sa fin, d’autres s’acharnent à chercher de l’argent pour corrompre les enseignants pour qu’ils puissent réussir. Dans certains cas, ce sont les élèves qui proposent les pots de vin aux enseignants, dans d’autres cas ce sont les enseignants qui demandent des contributions de pots de vin par l’intermédiaire des commissionnaires parmi les élèves.
Un élève d’un des établissements du chef lieu de la province Cibitoke qui a voulu gardé l’anonymat, nous a indiqué que sa classe compte 73 élèves. Selon toujours cette source, chaque élève doit contribuer un somme de 3000 francs burundais pour réussir. Cette élève précise que certains ont refusé de contribuer, indiquant qu’ils doivent réussir compte tenu de leurs points. Ce comportement qui jadis était suspecté dans les milieux les plus reculés des centres urbains et dans des écoles privées, atteint les écoles publiques même celles des centres urbains.
Certains directeurs prodiguent des conseils, en mettant en garde aussi ceux qui seront chargés de cette infraction. Un des directeurs communaux de l’enseignement qui a voulu garder l’anonymat indique qu’ils ont entamé des enquêtes avec ses collègues afin de traquer des auteurs. Les enseignants et les élèves fatigués par ce monnayage des points indiquent qu’ils sont prêts à dénoncer ces corrupteurs et corrompus. Signalons que certains enseignants vacataires avaient commencé ce monnayage des points depuis le deuxième trimestre selon nos sources.


Publié le 5 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire