Cibitoke:L’administrateur refuse de donner certains documents pour les opposants au troisième mandat de Nkurunziza

L’administrateur de la Commune urbaine Cibitoke refuse de remettre une attestation de reconnaissance pour les deux personnes qui ont été retrouvées assassinées et ligotées à Mutakura ce lundi 13 mai 2015. La seule raison qui pousse l’administrateur de cette commune du nord de la capitale Bujumbura à refuser d’accorder cette attestation est que les victimes son du parti msd (opposition).
Suite à ce refus, l’hôpital ne peut pas à son tour délivrer les corps pour qu’ils soient enterrés.
Les familles des décédés dénoncent une violation des droits de l’homme. L’association de défense des droits humains et des prisonniers APPRODH exige la délivrance de cette attestation sans quoi ce serait une violation pure et simple de la loi. Selon Monsieur Pierre Claver MBONIMPA, président de cette association ’ « un mort doit être respecté même si c’est un opposant ou un ennemi ». Ecoutez Plutôt Mr Pierre Claver MBONIMPA, il est président de l’APPRODH.

Clique pour écouter...

Publié le 15 / 07 / 2015 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire