Cibitoke-Santé : pénurie des réactifs pour le test du paludisme

Certains infirmiers en complicité avec les titulaires des centres de santé de la province Cibitoke ne font plus des tests de paludisme suite au manque de réactifs administrant seulement les médicaments anti paludéens.

A titre d’exemple, au centre de santé de Murambi de la commune Buganda, les infirmiers prélèvent du sang aux patients alors qu’ils sont au courant qu’il n’y a pas de réactifs pour la goutte épaisse. Après consigne, le sang est conduit au laboratoire en indiquant aux patients d’attendre 30 minutes. Puis le laborantin s’enferme sans rien faire. Par après il sort avec des résultats imaginaires qu’ils donnent aux patients, puis l’amodiaquine est distribuée.

Le code dans ce centre de santé de Murambi pour cet acte ignoble est " système ", selon une source interne qui a requis l’anonymat.
Aucun des infirmiers qui y travaillent ne peut dénoncer cet abus de peur d’être muté ou révoqué.


Publié le 21 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire