Cibitoke-VBG : le CDF dresse le bilan du premier semestre 2017

Dans un rapport sur les violences basées sur le genre (VBG) dans la province Cibitoke, le Centre de Développement Familial (CDF) classe la commune Rugombo en tête avec 162 cas, suit la commune Buganda avec 156 cas, puis Murwi avec 152 cas, Mabayi avec 99 cas, Mugina avec 80 cas et enfin Bukinanyana avec 72 cas. Le total dans toute la province Cibitoke étant de 729 cas puisque le CDF Cibitoke a accueilli 8 cas.

Parmi ces cas, 151 sont des viols, 78 sont des violences physiques, 235 concernent les violences socio-économiques, 263 sont des violences psychologiques et enfin un cas concerne une personne qui a été tuée.

Le CDF Cibitoke ajoute que de ces 729 cas, 24 concernent des hommes et 705 sont des femmes.

Le coordinateur adjoint du Centre de Développement Familial en province Cibitoke demande que les auteurs soient d’énoncés et traduits en justice, que les victimes saisissent le Centre intégré de prise en charge globale des victimes des violences sexuelles basées sur le genre financé par la Banque Mondiale.

En 2016, le CDF Cibitoke avait enregistré 1414 cas de violences basées sur le genre dans toute la province. La commune Rugombo restait toujours à la tête avec 355 cas.


Publié le 19 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire