Cibitoke : le délestage de l’électricité paralyse les petits métiers

Des propriétaires de restaurants, de pâtisseries, des moulins, des décortiqueuses du riz, des ateliers de soudure, des ateliers de menuiserie et de secrétariats publics disent qu’ils travaillent à perte ces deux semaines du mois de décembre2016. Ils affirment qu’ils peuvent passer deux à trois jours sans courant électrique alors que leurs machines fonctionnent à base du courant.
Certains produits vendus à froid comme le lait ou la viande sont périmés à cause des coupures répétitives observées au chef-lieu de la province Cibitoke et au centre de la commune Rugombo au nord- ouest du pays. Ces personnes affirment que leurs familles sont plus affectées par ce manque de courant électrique. Les revenus provenant de ces petits métiers permettaient d’assurer les besoins familiaux notamment la restauration, les soins de santé et l’éducation des enfants.
Ces habitants demandent à la Regideso de leur donner le courant électrique pour qu’ils reprennent leurs activités. Une source proche de cette entreprise à Cibitoke a déclaré que ces coupures sont liées au programme de délestage à cause de l’énergie insuffisante.


Publié le 19 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire