Condamnation par les Nations Unies de la décision de radiation de la ligue Iteka

Profondément déçues de cette décision, « Cette ONG, active depuis 1991, accomplit un travail essentiel pour surveiller et documenter les violations des droits de l’homme commises au Burundi, un pays où la situation des Droits de l’homme est précaire », a souligné le porte-parole adjoint de l’ONU FARHAN Haq.

Selon ce haut fonctionnaire des Nations Unies, les violences au Burundi ont fait plus de 500 personnes avec plus de 300 000 réfugiés depuis mai 2015.Les Nations Unies demandent au gouvernement du Burundi de revoir cette décision et d’autres restrictions imposées aux organisations de la société civile œuvrant au Burundi.

Cinq autres organisations de la société civile burundaise avait elle aussi été radiée par le pouvoir de Bujumbura en début du mois de décembre 2016 .Ces organisations ont été victimes d’avoir initié la campagne halte au troisième mandat Président Nkurunziza.


Publié le 5 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire