46 personnes enlevées la semaine dernière selon SOS-Torture

Dans un rapport hebdomadaire, le SOS Torture évoque l’enlèvement de 46 personnes dans des différentes localités du Burundi dont 35 personnes de nationalité rwandaise victimes des relations politique tendue entre les autorités burundaise et celles du Rwanda .Ce rapport de SOS torture couvre une période du 25 février au 4 mars.

Cette organisation de défense de droit de l’homme a pu répertorier cinq cas d’assassinat dont deux victimes de lynchage orchestré par les jeunes imbonerakure « jeunesse » du parti CNDD-FDD à l’Est du pays dans la province de Ruyigi.
Dans ce rapport SOS- torture Burundi évoque les conditions inhumaines de détention des enfants mineurs dans un container dans la commune Rugombo de la province de Cibitoke.

SOS torture s’inquiète de cet acte de détention car le container serve en principe pour le stockage et aussi pour le transport des marchandises. L’ONG SOS Torture recommande la cessation immédiate de ces cas de violation de droits de l’homme et que ces enfants détenus soient libérés.


Publié le 6 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire