De nouveaux cas d’enlèvements, tortures et exécutions dans la semaine du 05 au 12 mars selon SOS -Torture.

Dans le rapport de SOS - Torture publié le 12 Mars, plusieurs cas d’assassinats, d’exécutions et de tortures ont été identifiés dans la semaine du 5 au 12 Mars 2016. Ce rapport mentionne des arrestations et enlèvements fait par la police le 5 mars après une attaque à la grenade dans le quartier de Kamenge, parmi les personnes arrêtées, le rapport parle des jeunes étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure ENS. Le 6 mars 2016, ce rapport révèle qu’une dizaine de personnes ont été arrêtées dans la zone de Bugarama dans la province de Muramvya au centre du pays. Selon ce rapport, d’autres personnes ont été arrêtées dans les provinces de Bururi à Mugamba et dans les camps de déplacés de Ruhororo à Ngozi. D’après SOS - Torture, parmi ceux qui ont été arrêtées, leur familles ignorent les milieux de détentions des leurs. Plusieurs cas de tortures sont également signalés dans ce rapport.
Le rapport dément également la déclaration du Procureur Général de la République qui refuse des cas d’exécutions commises du 11 au 12 dans la zone de Nyakabiga. Selon SOS -Torture, des personnes ont été exécutées par les éléments de la police. Le rapport publie des images des cadavres ligotés le jour de l’attaque des camps militaires.


Publié le 14 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire