Des envoyés de l’Union africaine pourraient atterrir à Bujumbura cette semaine

Certains chefs d’États mandatés par l’Union Africaine sont attendus à Bujumbura cette semaine. Cette mission de haut niveau, a été décidée par le 26ème sommet des chefs d’États africains le week-end dernier, pour tenter de faire accepter le président Pierre Nkurunziza de dialoguer avec l’opposition en exil, afin d’éviter la guerre civile. La délégation pourrait être composée par le médiateur dans la crise burundaise Yoweri Museveni, l’actuel président de l’Union Africaine Idriss Deby et d’autres haut responsables de l"UA.
Dans la même logique d’éviter la guerre civile au Burundi, le Secrétaire général des Nations Unies Ban ki moon, pourrait se rendre aussi au Burundi avant la fin de ce mois de février. Le Secrétaire général de l’ONU, souhaite aider le Burundi à reprendre le dialogue, surtout en ce moment où la force de maintient de la paix MAPROBU, qui avait été proposée par le conseil de sécurité de l’UA pour être déployée au Burundi, a été rejetée par les chefs d’États africains. Selon certains analystes, l’idée d’envoyer les casques bleus du Congo pourrait refaire surface.
Le Burundi traverse une grave crise politico-sécuritaire, depuis l’annonce du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat au mois d’avril 2015. Les organisations de la société civile et les partis de l’opposition, considérant ce mandat comme illégal, ont organisé des manifestations pour protester contre cette 3ème candidature. A la suite un putsch a été mené et manqué le 13 mai 2015, qui a été accompagné des violences qui emportent au quotidien des vies humaines.


Publié le 2 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire