Des manifestants contre le récent rapport de l’ONU demandent le retrait du Burundi à la CPI

Des habitants de la capitale Bujumbura à majorité des jeunes imbonerakure du parti au pouvoir CNDD-FDD ont fait une marche manifestation ce mercredi 4 octobre 2016 devant les bureaux de la représentation de l’UE. « Non aux troupes étrangères ! La paix règne au Burundi ! » disaient les manifestants. Ils brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Le Burundi, une nation même peuple et même langue, le génocide est impossible.»
Ces manifestants disaient qu’ils étaient venus pour dénoncer le rapport d’experts des Nations Unies sur le Burundi. Un rapport qui accuse les forces de défense et de sécurité burundaises de commettre d’exactions à grande échelle. Ils s’insurgent contre la résolution HRC 33 du conseil des droits de l’homme de l’ONU qui prévoit l’envoi d’une mission au Burundi pour enquêter sur les graves violations des droits de l’homme et identifier leurs auteurs. Selon les manifestants, cette mission vise à destituer les institutions issues de la volonté populaire pour donner le pouvoir aux opposants burundais qui vivent à majorité en l’exil.
Les manifestants demandent aux élus du peuple de tout faire pour que le Burundi soit retiré de la Cour Pénale Internationale (CPI). Cette cour travaille sur base de faux rapports comme celui d’experts indépendants de l’ONU, déclarent les manifestants à majorité des jeunes du parti au pouvoir


Publié le 6 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire