Des mesures seront prises au cas où la récolte serait mauvaise, selon le ministre de l’agri-élevage

Le ministère de l’agriculture et de l’élevage a présenté le bilan annuel de l’an 2016 ce lundi 24 janvier 2017. Dans ce point de presse le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Docteur Déo Guide Rurema, indique qu’ils sont conscients que toutes les provinces du pays ont été touchées par la sécheresse même si toutes les cultures n’ont pas été touchées de la même manière à travers tout le pays.

Le ministre de l’agriculture et de l’élevage a annoncé qu’une évaluation de la situation est entrain d’être faite par son ministère afin de proposer des mesures au cas où la récolte serait très réduite.

Quant aux insectes qui ravagent les cultures de maïs et de sorgho dans certaines provinces, le ministre indique qu’ils ont déjà identifié l’espèce de cet insecte et son mode de nuisance. « Nous sommes entrain d’organiser les services en charge de la protection des végétaux pour qu’on puisse prendre des stratégies nouvelles » indique Déo Guide Rurema, le ministre de l’agriculture et de l’élevage. Ces stratégies consistent surtout à l’avertissement précoce de la population pour se prévenir avant le stade évolutif de ces insectes.


Publié le 24 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire