Deuxième audience des présumés putschistes à la cour suprême de Gitega

Trois généraux, Zénon NDABANEZE, NIMENYA Hermenegilde, Juvénal NIYUNGEKO alias Kiroro » ont été entendus ce mardi le 12 avril 2016. Le Général de Brigade Zénon Ndabaneze et son co–accusé, le Général NIMENYA Hermenegilde reconnaissent leur participation dans la préparation du putsch manqué du 13 mai 2015.
Toutefois ils rejettent en bloc d’autres accusations notamment « d’assassinat des citoyens et de destruction des infrastructures » mentionnés sur la liste des chefs d’accusations du ministère public. Tous les deux expliquent qu’ils ont agi pour protéger l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi.
Le Général Juvénal NIYUNGEKO surnommé « Kiroho » quant à lui rejette en bloc toutes les accusations.
Cependant, les trois généraux s’accordent pour déplorer la violation des procédures judiciaires. Ils affirment qu’ils n’ont pas encore reçu les copies des procès verbaux du jugement du premier degré.
Ces généraux dénoncent des tortures et des menaces qu’ils ont subies pendant l’interrogatoire.
Le présumé putschiste Major Eric NTAHOMVUKIYE a lui aussi été entendu. Accusé d’avoir été le chef des opérations pendant le coup d’Etat raté de mai 2015 et d’avoir rédigé en collaboration avec le Général Major Godefroid NIYOMBARE le communiqué du coup d’Etat manqué, il les a toutes rejetées. .
Le ministère public a interjeté appel dans ce procès. Selon le ministère public, les juges du 1er degré n’ont pas tenu compte des relations entre les présumés auteurs du putsch manqué et les organisateurs des manifestations.
Le procès reprendra ce vendredi le 15 avril 2016.


Publié le 13 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire