Dévaluation de la monnaie burundaise ; des commerçants s’inquiètent

Des commerçants qui importent des marchandises dans les pays de l’EAC se disent inquiets de la dévaluation de la monnaie burundaise. Les commerçantes rencontrées au marché Buyenzi city market communément appelés chez Sion indiquent qu’elles enregistrent des pertes importantes à cause de l’instabilité de la monnaie burundaise. Une de ces femmes qui se rend en Tanzanie pour acheter des vêtements à vendre dit qu’elle est au point d’arrêter ce business. «Au mois de novembre de l’année passée la monnaie burundaise était supérieure à plus de 20milles francs burundais du shilling tanzanien mais pour le moment les 2 monnaies sont équivalentes à cause de la dévaluation du francs burundais et pour cela on ne gagne rien car on obtenait le bénéfice à partir de l’échange de la monnaie », déplore –t- elle. Une autre commerçante dit que ça fait 3 mois qu’elle a arrêté de s’approvisionner en Ouganda. « Je me suis rendue en Ouganda avec 5 milles dollars après la vente j’ai encaissé une perte de 200dollars au second tour j’ai enregistré une perte de 350 dollars à cause de l’instabilité de la monnaie locale ». Ces commerçantes expliquent qu’elles font face à beaucoup de difficultés car elles dépensent énormément pour emmener des marchandises jusqu’au pays .Ces mamans commerçantes ajoutent que quand elles veulent vendre cher pour récupérer, les clients n’achètent pas ou viennent au compte goutte. Actuellement 100dollars américain s’achètent à 210 milles fbu et ne cessent de monter chaque jour. Ces commerçantes demandent au gouvernement de stabiliser la monnaie.


Publié le 2 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire