Dialogue inter burundais: L’UPRONA de l’opposition divisé

Charles Nditije président du parti UPRONA de l’opposition déplore la participation aux assises d’Arusha de Tatien Sibomana et Evariste Ngayimpenda membres de ce parti.
Dans un communiqué de presse de ce 22 Mai 2016, Charles Nditije estime que, participer au dialogue inter burundais en cours à Arusha est une trahison parce que selon lui, il s’agit d’un dialogue qui n’intègre pas les principales parties prenantes dans la crise Burundaise : « Si l’UPRONA a décidé de ne pas participer aux pourparlers en cours , c’est parce que la facilitation a refusé, malgré ses promesses, d’inviter le CNARED, qui est la principale plate-forme politique de l’opposition dont il est membre. », avance Charles Nditije dans ce communiqué
Ce président du Parti UPRONA non reconnu par le pouvoir affirme que son adjoint Evariste Ngayimpenda et Tacien Sibomana actuel porte parole de ce parti participent à ces assises à leurs propres comptes non pas aux orientations du comité de coordination de leur parti : « Evariste Ngayimpenda et Tacien Sibomana ne représentent nullement l’UPRONA au sein de la mascarade en cours à Arusha ; ils sont là à titre personnel et ne peuvent en aucun cas engager le parti UPRONA », a –t-il poursuivi.
Pour Tatien Sibomana, ils ont choisi de se rendre à Arusha pour l’intérêt de leur parti : « Nous participons à ces pourparlers pour partager nos opinions avec les autres.», explique-t-il. Il ajoute qu’il a demandé au facilitateur de mettre en place un dialogue inclusif pour trouver la solution à la crise que traverse le Burundi.
Le Dialogue inter burundais a débuté ce Samedi 21 Mai et prend fin ce Mardi 24 Mai 2016.


Publié le 23 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire