Disparition forcée d’un journaliste du groupe de presse Iwacu

Le journaliste Jean Bigirimana est porté disparu depuis vendredi 22 juillet 2016. Sa femme affirme que son mari a quitté la maison vendredi dans l’après midi. Quelques heures après, un coup de téléphone anonyme l’ a informé que son mari a été arrêté à Bugarama.
Pour le moment, personne ne connait ni son lieu de détention ni le motif de son arrestation. Le rédacteur en chef du journal Iwacu Abbas Mbazumutima a indiqué qu’ils l’ont cherché partout dans les différents cachots de la capitale mais ils n’ont eu aucune trace. Sa famille s’inquiète pour sa sécurité.
Le porte parole de la police Pierre Nkurikiye indique que le journaliste d’ iwacu n’ a pas été arrêté par les forces de sécurité. Sur son compte tweeter, Il invite plutôt sa famille à collaborer pour l’enquête.
Reporters sans frontière demande que ce journaliste soit libéré sans conditions. Cette organisation affirme qu’il s’agit d’une arrestation arbitraire.
Jean Bigirimana était un employé de la radio Rema fm et Info Grands Lacs avant d’être recruté par le groupe Iwacu. Son enlèvement est intervenu quelques jours à peine après son retour du Rwanda où il venait de suivre une formation sur l’écriture journalistique organisée par le Groupe iwacu .
Depuis le début de cette année 6 journalistes des radios privées ont été arrêtés dont deux ont été libérés quelques jours après.


Publié le 26 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire