Economie : le ministère de l’énergie et mines annonce des mesures de gestion du carburant pour minimiser les spéculations

Dans un communiqué sorti ce mardi 16 mai 2017, le ministre de l’énergie et mines a annoncé désormais les lieux d’approvisionnement en produits pétroliers selon les types de véhicules et de taxis. Le ministre Come Manirakiza a annoncé que les stations Engen kinama et interpetrol Musaga vont servir les véhicules de type camions et assimilés. La quantité à pourvoir est de 500 l par camion-remorque, 300 l par camion de type fuso et benne et enfin 200 l par camion type dyna par semaine.

Les stations services Engen Mutanga Nord, Interpetrol asiatique et Kanyosha vont servir les bus et minibus. Tout bus ou minibus qui fait le transport en commun dans le périmètre urbain de la municipalité de Bujumbura ne va pas dépasser 30 l de carburant par jour selon le communiqué. Les bus et minibus qui font le transport à l’intérieur du pays ne pourront pas dépasser 40 l par jour.

La station service Intrepetrol Musée vivant va exclusivement servir les motos et tricycles appelés communément appelés tukutuku. La quantité qui sera servi à une moto et à un tricycle sera respectivement de 5 l et de 10 l. Les autres véhicules vont s’approvisionner sur les stations services non citées.

Le ministre Manirakiza a autorisé les stations services à servir le carburant jusqu’à 19 h du soir. C’est au moment où lors des mesures prises par ce ministère en rapport également avec l’approvisionnement en carburant les stations services étaient toutes sommées de fermer à 18 piles. . Entre temps, sur certaines stations les pompistes exigent des pots de vins aux conducteurs pour être servi en carburant.

Depuis plus de deux semaines ,un désordre s’observe sur les parkings de véhicules de transport en mairie de Bujumbura .Durant les heures de pointe (vers les heures de midi et 18 h ) on observe sur les parkings des files très longues des personnes en attente des bus .Parmi eux ,des écoliers et élèves au retour de l’école ,des adultes ,des vieux papas et de vieilles mamans sur la queue .Restés pendant des heures sous un soleil accablant, certains s’évanouissent sur les parkings.
Ce mardi 17 mai 2017, la situation s’est empirée :des files indiennes sur les parkings attendant en vain les véhicules de transport ont eu la chance d’être déplacé par des bus de la police et de l’armée .Ces bus se sont introduits sur les parkings qui se trouvent aux alentours de l’ancien marché central de Bujumbura et les conducteurs ont demandé aux passagers d’entrer dans les bus .Chose demandée ,chose faite ces bus de l’armée et de la police ont déposé les passagers dans leurs quartiers respectifs.

Selon des informations en provenance de l’armée et de la police, les hautes autorités ont intimé l’ordre aux chauffeurs de l’armée et de la police d’aller déplacer toutes les personnes sur les parkings craignant que si tous ces passagers rentrent à pied ça donnerait une impression d’une manifestation.


Publié le 17 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire