Evariste Ngayimpenda pourrait remplacer Charles Nditije à la tête de l’Uprona non gouvernemental

Dans un procès verbal sorti le 27 août 2016 et rendu public le 10 octobre 2016 par les organes du parti Uprona non reconnu par le ministère de l’intérieur, Evariste Ngayimpenda est nommé président du parti ad intérim.

Selon le porte parole de ce parti, Tatien Sibomana, les hauts organes se sont référés à l’article 39 des statuts du parti qui stipule qu’en cas d’absence du président, son vice-président peut le remplacer ou quand c’est le président lui-même qui le délègue. Actuellement, le président du parti Charles Nditije est absent.

Ces derniers mois, les responsables de l’Uprona non gouvernemental ont été caractérisés par de fortes divergences sur les positions à prendre par rapport au contexte politique actuel. Une tendance aurait choisi d’entrer au gouvernement, une autre voudrait attendre les résultats du dialogue inclusif. Tatien Sibomana rejette l’idée que ce changement viserait une certaine tentative de faire entrer le parti Uprona dans les institutions actuelles.

Les représentants provinciaux des provinces Bururi et Rumonge n’ont pas apposé leurs signatures sur ce procès verbal du 27 août 2016.


Publié le 11 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire