FIDH : Plus de 1000 tuées en un an de pouvoir du président Nkurunziza

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme, FIDH déclare dans son rapport publié le 21juillet 2015 que le pouvoir du président Pierre Nkurunziza issu des élections contestées et boycottée par l’opposition est caractérisée par de graves violations des droits de l’homme. La Fidh déclare qu’en un an de règne du président Nkurunziza au moins 1000 personnes ont été tuées et 800 sont portées disparues.
La Fédération Internationale des Droits de l’Homme note que le pouvoir du président Pierre Nkurunziza à un mandat controversé a occasionné plusieurs centaines d’arrestations qualifiées d’arbitraires. Selon le même rapport, plus de 5000 personnes sont détenues dans différents cachots et prisons du Burundi, d’autres sont emprisonnés dans des lieux inconnus .Cette organisation internationale des droits de l’homme dénonce des conditions de détention inhumaines.
Aux yeux du pouvoir de Bujumbura ,le grand péché commis est d’avoir contesté le 3ème mandat du président Nkurunziza précise le même rapport . Dans tous les cas ,les localités contestataires du 3ème mandat de Nkurunziza étaient les cibles des agents de services de sécurité et de renseignement appuyés par des jeunes affiliés au parti au pouvoir Imbonerakure ,qui font la loi dans tout le pays souligne ledit rapport.
Cette organisation internationale de défense des droits de l’homme trouve que la population burundaise qui est contre le pouvoir en place en particulier les tutsi est dans le collimateur des services de sécurité et de renseignement. La Fidh demande à la communaut internationale de tout faire pour couper court à la répression sanglante du pouvoir de Bujumbura


Publié le 25 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire