Famine: Bujumbura devrait tendre la main aux donateurs selon Ndayizeye

Le gouvernement du Burundais doit avoir le courage d’aller demander des aides auprès des pays amis y compris ceux avec lesquels Bujumbura a rompu les relations car il ne dispose pas de moyens financiers pour combattre la famine, telle est l’analyse du président Domitien Ndayizeye.

Il recommande aux burundais de trouver d’abord une solution à la crise actuelle car, dit-il, il est impossible de relever les défis mondiaux et climatiques auxquels ils sont confrontés en y allant en ordre dispersé.

Le président Ndayizeye conseille au gouvernement d’assainir les relations avec les pays et les institutions donateurs afin de favoriser les aides qu’il devrait attendre de la communauté internationale.

Clique pour écouter...

Publié le 26 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire