Bujumbura :inhumation du ministre Emmanuel Niyonkuru

Les cérémonies d’adieu au ministre de l’eau, de l’environnement et de l’aménagement du territoire Emmanuel Niyonkuru ont débuté par une messe de requiem qui s’est déroulée à la cathédrale Regina Mundi avant de se poursuivre au cimetière de Mpanda ce mardi 10 janvier 2017.

Les grandes personnalités de ce pays ont rehaussé de leur présence ces cérémonies comme le président de la république Pierre Nkurunziza, son premier vice-président Gaston Sindimwo, le président de L’Assemblée Nationale Pascal Nyabenda, les représentants du corps diplomatique accrédités au Burundi sans oublier la famille et les amis du défunt.

Dans son homélie, le vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura Anatole Rugerinyange a demandé aux burundais d’abandonner la voie de la violence et changer car à la fin ils auront à rendre compte devant Dieu.
Le ministre Emmanuel Niyonkuru a été assassiné le 31 décembre 2016 dans la soirée quand il rentrait chez lui. Le procureur de la république a annoncé que six personnes ont déjà été appréhendées pour des raisons d’enquête.

Depuis le début de la crise en avril 2015, plusieurs personnalités ont été assassinées comme le Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana, le Député de l’EALA Hafsa Mossi, le Colonel Jean Bikomagu, le Lieutenant-Colonel Darius Ikurakure, le Général de brigade Athanase Kararuza, le Colonel Lucien Rufyiri et les tentatives d’assassinat du défenseur des droits de l’homme Pierre claver Mbonimpa ainsi que celui du conseiller du président Willy Nyamitwe, pour n’en citer que cela. Jusqu’à présent les enquêtes n’ont pas encore révélé les auteurs de ces crimes encore moins leurs mobiles.


Publié le 10 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire