Flambée des prix des denrées alimentaires, une calamité pour les écoles à régime d’internat

En province Cibitoke, il y a trois écoles à régime d’internat à savoir le Lycée Cibitoke, le Lycée Mère du Sauveur, et le Lycée Butara.
Les Directeurs de ces écoles se disent inquiets sur la prise en charge des élèves qui se trouvent dans ces internats respectifs, suite à la montée des prix des denrées alimentaires à savoir le haricot, la farine de manioc, le riz, la patate douce et le manioc frais.

A titre d’exemple, le Directeur du Lycée Cibitoke Léonard Ndayishimiye indique que pour nourrir les élèves à l’internat, il a besoin de plus de 3.500.000 francs burundais en plus du budget de ce second trimestre. Léonard Ndayishimiye indique également qu’il ne sait pas sur quel pied danser à voir ce déficit budgétaire. A part ces problèmes concernant l’alimentation des élèves à l’internat, le Lycée Cibitoke doit se payer l’électricité que l’école paie préalablement.

Ces Directeurs demandent l’augmentation du budget alloué aux écoles à régime d’internat, affirmant que sinon ils auront des conflits avec les fournisseurs des denrées alimentaires.


Publié le 18 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire