Flambées des prix, les habitants de la capitale Bujumbura vivent dans l’austérité.

Dans la zone Buyenzi de la commune urbaine de Mukaza certains habitants rencontrés disent qu’ils ont abandonné certaines denrées alimentaires car ils sont devenus chers. «Mes enfants avaient l’habitude de manger la patte de maïs à midi car c’est un aliment très riche pour la croissance mais j’ai du abandonner cette farine car elle coute chère et je l’ai remplacé par le farine de manioc de couleur noir dit Inyange malgré la protestation de mes enfants »Un kilo de farine de maïs qui coutait 1200fbu le kilo il y a 2mois s’achète actuellement à 2000francs bu le kilo. La farine de manioc dit Inyange qui se vendait à 600 fbu le kilo est passée du simple au double elle s’achète à 1200fbu le kilo.
Dans des ménages des zones Buterere et Kinama que nous avons visité les habitants disent qu’ils ont du mal à nourrir leurs familles à cause de la hausse généralisé des prix de toutes les denrées. A Buterere ce mercredi à midi nous avons rencontré une maman entrain de partager des morceaux de patates douces à ses six enfants « j’ai acheté ces patates douce à mille francs depuis le matin mes enfants n’avaient pas encore mangé c’est la somme que mon mari avait laissé le matin car c’est un aide maçon mais il est au chaumage il me dit que beaucoup de chantier ont suspendu les travaux. Donc nous sommes obligés de vivre dans cette misère »
Même dans d’autres quartiers comme Kibenga de la commune urbaine de Muha certaines familles indiquent qu’ils ont supprimé le petit déjeuner pour les enfants les plus âgés.
Depuis le mois d’Aout de l’année passée les prix des produits de premières nécessités ont continué à monter d’une façon exagérée. Un kilo de haricots jaune qui se vendait à 1300fbu est passée à 2500fbu. Un kilo de farine de maïs qui était à 1200 se vend à 2000fbu le kilo de farine de manioc s’achète à 1600fbu alors qu’était à 900fbu. Le sucre qui est devenu un produit rare s’achète entre 3000et 4000fbu le kilo alors que le prix fixé par le ministère du commerce est de 2200fbu le kilo.


Publié le 5 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire