Gatumba : plus de 2000 familles de la colline Nkanga réclament le droit d’accès à leurs propriétés

D’après ces habitants, la police interdit tout accès sur cette colline depuis trois mois. Ils disent qu’ils ont été délogés de leurs maisons et de leurs propriétés situées sur la colline Nkanga, zone Gatumba commune Mutimbuzi en début de l’année 2017.

Depuis lors, ces habitants affirment qu’ils n’ont pas le droit d’aller dans leurs champs ni de retourner dans leurs maisons. Certaines de ces familles disent qu’elles vivent dans une extrême pauvreté alors qu’elles ont des terres à cultiver. Elles demandent d’avoir accès à leurs propriétés pour ne pas mourir de famine.

Les uns affirment que c’est grâce aux produits de récolte qu’ils pouvaient payer les frais de scolarité de leurs enfants, d’autres vivaient au dépend de leurs terres .Contacté par la radio Bonesha, l’administrateur de la commune Mutimbuzi, a déclaré que ces habitants ont été retiré de cette colline frontalière à la république démocratique du Congo pour des raisons de sécurité.

Damien Barindambi indique, en outre, que ces terres n’appartiennent pas à cette population .Selon lui, ces habitants n’ont pas le droit de revendiquer ces propriétés de Nkanga .Cet administrateur affirme que ces terres appartiennent à l’état.


Publié le 9 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire