Genève : projet de résolution du conseil des droits de l’homme

Le conseil des droits de l’homme a présenté un projet de résolution lors de sa trente-troisième session tenue à Genève depuis ce lundi 26 septembre 2016. Dans ce projet de résolution le conseil décide de créer pour une durée d’une année une commission d’enquête qui sera chargée de faire des enquêtes approfondies sur les violations des droits de l’homme au Burundi depuis avril 2015 et d’identifier leurs auteurs.
Cette commission devra présenter son rapport définitif lors de la trente-sixième session du conseil des droits de l’homme.
Ce conseil des droits de l’homme se dit profondément préoccupé par l’aggravation de la violence et les violations des droits de l’homme depuis la crise d’avril 2015.
Il réaffirme que l’accord d’Arusha, sur lequel repose la constitution du Burundi, constitue le fondement de la consolidation de la paix, de la réconciliation nationale et du renforcement de la démocratie.
Ce conseil rappelle à l’Etat burundais qu’il a la responsabilité première d’assurer la sécurité de son territoire et de protéger sa population dans le strict respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme.
Le conseil des droits de l’homme salue positivement le rapport effectué par le groupe des experts indépendants des Nations Unies, et se déclare préoccupé par le contenu de leur rapport final du 20 septembre 2016.
Ce projet de résolution sur la situation des droits de l’homme au Burundi sera soumis à l’adoption ce jeudi le 29 septembre 2016.


Publié le 28 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire