Gihanga : L’administration provinciale interdit tout accès dans la Rukoko

Les éleveurs ne sont plus autorisés à faire brouter leurs bétails dans la réserve naturelle de la Rukoko, une amende de 100 milles francs bu a été fixée pour réprimer un éleveur qui passera outre ses mesures. Les activités de recherche de bois de chauffage et de pêche ne sont pas permises dans cette réserve.
La population n’est pas autorisée à traverser la route macadamisée Bujmbura –Cibitoke pour aller dans cette réserve. La société Tanganyika Business company de l’homme d’affaire Nahum est sommée de licencier tous les veilleurs des champs de cannes à sucre et les remplacer par d’autres. Ils sont soupçonnés de collaborer avec les rebelles qui opèrent à partir de cette forêt pour mener des attaques à Gihanga.
La décision a été prise ce mardi 16 août 2016, lors d’une réunion de sécurité organisée par le gouverneur de la province Bubanza avec les responsables administratifs, de l’armée et de la police Le périmètre concerné par cette décision est situé entre la 10ème transversale et la zone Kagwema dans la commune Gihanga.
L ‘administration indique que ces mesures ont été prises pour renforcer la sécurité .Trois attaques successives avaient été menées dans cette localité par des groupes armés à moins de trois semaines. Des sources parmi la population disent que ces mesures n’ont pas plu à une partie de la population vivant des activités exercées dans la réserve naturelle de Rukoko.


Publié le 17 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire