Gihanga : les questions liées au manque d’enseignants et de locaux minent l’école fondamentale du village 5

Cette école a été construite en 1973 et compte 9 classes parmi lesquelles 4 sont en très mauvais état. 1100 écoliers fréquentent cet établissement et 16 enseignants se départagent ces classes. C’est insuffisants comme enseignants nous révélé le responsable adjoint de cette école.

Pour parier à ce besoin d’enseignants, la direction a engagé des enseignants volontaires qui reçoivent une prime de 60 000 francs par mois, une prime jugée insuffisante vue les conditions de vie de la population, la vie est insupportable à Gihanga. Ces enseignants ont l’espoir qu’un jour ils seront engagés. L’école exige aux parents des enfants qui fréquentent cette école de payer chaque mois une somme de 250 francs, une somme qui est difficilement recouverte suite à l’état d’indigence dans lequel se trouvent certains. Les responsables de cette école demandent aussi aux parents de contribuer pour construire d’autres salles de cours, histoire de désengorger les classes bondées.

Deux classes risquent de s’écrouler en cette période de fortes pluies.
C’est l’unique école primaire fondamentale sans 4ème cycle fondamental, où les classes sont en chantier et c’est la seule qui compte pour le village 5 de Gihanga.


Publié le 22 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire