Gihanga : plus d’une centaine des habitants de Kagaragara sont des sans domicile

Dans la matinée de ce mardi 21 février 2017 , 149 personnes qui avaient passé la nuit de ce lundi à la belle étoile devant les bureaux de la zone Buringa ,commune Gihanga province Bubanza ont été chassés de force par la police et les militaires.
Ces habitants s’étaient installés à cet endroit après avoir été expulsés de la localité de Kagaragara dans la journée de ce lundi 20 février 2017.

Des sources sur places à Buringa disent que les policiers menaçaient de détruire tous les biens de ces habitants s’ils ne quittent pas cet endroit. Elles dénoncent la brutalité dont ont été victimes ces habitants.
Ces personnes affirment qu’ils sont allés dormir devant les bureaux de cette zone parce qu’elles n’avaient où aller. Le gouverneur de la province Bubanza a pris une décision de les déloger près de la réserve naturelle de RUKOKO pour de raisons de sécurité et de protection de cette réserve.

La population de Kagaragara était souvent soupçonnée par les autorités de collaborer avec les rebelles qui attaquent la commune Gihanga en provenance de cette réserve.
Ces habitants disent que leurs droits économiques ont été violés.Ils regrettent qu’ils n’ont pas le droit d’aller entretenir leurs champs, leurs maisons ont été détruites par eux-mêmes de peur d’être traité de récalcitrant.
Ils accusent le gouverneur de cette province de n’avoir pas tenu sa promesse pour les trouver de nouvelles terres, Tharcice Niyongabo a déclaré que chacun doit retourner d’où il est venu.
Ce lundi 20 février 2017 plus de 2000 personnes ont été contraintes de quitter par force la localité de Kagaragara sans destination réelle.


Publié le 21 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire