Gitega-Justice : condamnation des présumés auteurs du meurtre du policier Manariyo

Les quatre personnes accusées de complicité dans le meurtre du policier Déo Manariyo connu sous le sobriquet Dinka ont été condamnées à une peine variant entre 10 ans et 21 ans de prison par le tribunal de Grande Instance (TGI) Gitega.

Kankindi Godeberthe gérante de la maison de passage le Parasso était accusée de complicité au meurtre, de faciliter l’évasion et non assistance à une personne en danger, mais celle-ci a rejeté toutes ces accusations. Le ministère public a requis une peine de 42 ans pour ces 3 infractions. Hakizimana Jean Paul, directeur adjoint de la prison centrale de Gitega était accusé de faciliter l’évasion en accordant une sortie à un détenu dangereux chose qu’il a refusée et le ministère public a demandé une peine de 20 ans.

Pour Nyandwi Audace, deux infractions lui ont été collées, être coauteur du meurtre et de faciliter l’évasion. Le ministère public a demandé une peine de 40 ans pour ces deux infractions mais cet ancien capita général a demandé d’être blanchi. Le chef de poste de police à la prison centrale de Gitega était accusé de faciliter l’évasion du prisonnier.

Après la délibération, le TGI Gitega a condamné Kankindi Godeberthe à 10 ans de prison ; Hakizimana Jean Paul à 20 ans de prison ; Nyandwi Audace à 21 ans de prison et enfin Kabura Emmanuel a été blanchi mais les avocats des personnes condamnées font savoir qu’ils vont interjeter appel.


Publié le 16 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire