Gitega : fouille au compartiment des putschistes du 13Mai 2015

Dans cette opération, des téléphones portables, des postes de radios récepteurs et des boissons des putschistes détenus à la prison centrale de Gitega ont été saisi ce jeudi 23 juin 2016 vers midi. Un arsenal de policiers conduit par le commissaire provincial de la police à Gitega, des agents du service national de renseignement et du directeur de cette prison se sont introduits dans des chambres de ces détenus.
Des sources sur place à Gitega affirment que les putschistes du 13 mai 2015 ne sont pas traités de la même manière que les autres détenus. Pour rendre visite à cette catégorie de détenus, il faut s’adresser à la direction de cette maison pénitentielle alors que pour d’autres prisonniers une simple présentation de la carte nationale d’identité aux gardiens de la prison suffit pour avoir l’autorisation.
Les jours de visites aux putschistes sont réduits à trois par semaine, mardi, vendredi et samedi. Les putschistes vivent du jour au jour la peur au ventre craignant d’être éliminé suite aux actes d’intimidations et d’harcèlement dont ils sont victimes. Cette fouille perquisition qui vise ce groupe de détenus quelques jours après une alerte de Me Bernard Maingain, un des avocats des vingt-huit putschistes.
Cet avocat avait déclaré qu’un complot d’assassinat contre le Général Cyrille Ndayirukiye et ces codétenus était en préparation.Il a demandé à la communauté nationale et internationale, aux nations unies et observateurs des droits de l’homme de l’ONU de suivre de près la situation sécuritaire des putschistes.


Publié le 24 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire