Gitega : le transport devient un casse-tête suite au manque de l’essence

Sur plus de 10 stations service que compte la ville de Gitega, il n’y a aucune gouttelette de carburant type essence. Sur le marché noir, un litre d’essence coûte 4000 francs burundais.

L’impact commence à se faire sentir comme c’est déjà la hausse des tarifs de transport. Pour les motards, une course depuis le centre ville vers les différents quartiers de la ville de Gitega passe de 500 francs à 1000 francs. Pour les bus de transport de Gitega-Bujumbura, Gitega- Ruyigi, Gitega-Karuzi, Gitega-Ngozi, etc, une augmentation entre 1000 francs et 2000 francs a été opérée.

Les habitants de la ville de Gitega disent que cette situation vient les enfoncer dans la misère au moment où il est impossible de joindre les deux bouts du mois suite à la vie chère.
Ils demandent aux autorités concernées de trouver des solutions à ce problème.


Publié le 22 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire