Gitega : les Albinos craignent toujours pour leur sécurité

Des albinos restent toujours au chef lieu des communes de peur d’être tué. A l’occasion de la célébration de la journée internationale des albinos ce mardi 13 juin 2017 à Gitega (centre du Burundi), le président des organisations des personnes albinos (OPAB), a indiqué que depuis 2008 vingt deux albinos ont été tués . D’autres passent la nuit aux chefs lieu des communes.
Quatre Albinos passent la nuit au chef lieu de la commune Nyabitsinda dans la province de Ruyigi, 10 à Giharo, 7 à Kinyinya. Moise Nkengurutse ajoute que ces personnes albinos sont menacées par le cancer de la peau. Ils n’ont pas de moyens pour se faire soigner, manquent de lunettes anti-soleil, des savons anti-septiques et des crèmes pour la protection de la peau contre le soleil. L’association des Albinos demande au gouvernement d’assurer la sécurité des albinos pour qu’ils puissent retourner dans leurs familles respectives. L’appel est également lancé aux bienfaiteurs pour améliorer les conditions de vie des Albinos.


Publié le 13 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire