Iwacu plaide pour la libération de son journaliste

La direction du groupe de presse iwacu lance un appel pressant au gouvernement pour que le journaliste Jean Bigirimana disparu depuis 5 jours soit libéré. Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi 26 juillet 2016, le directeur de Iwacu Antoine kaburahe affirme que jean Bigirimana n’est pas un criminel et demande que son arrestation respecte les règles du droit, et qu’un mandat d’arrêt lui soit adressé.

Pour Antoine Kaburahe ,le groupe de presse Iwacu n’est pas contre que ce journaliste fasse face à la justice, si jamais il y aurait des accusations portées contre lui.
Jean Bigirimana était récemment recruté comme journaliste par le groupe de presse iwacu après quelques mois de chômage. Il aurait été arrêté vendredi 22juillet 2016 par les agents du service national de renseignement
Au nom de tout le Groupe de Presse Iwacu, au nom de sa famille, la direction du groupe de presse Iwacu demande que la vie de Jean Bigirimana soit préservée et qu’il puisse recouvrer sa liberté.


Publié le 26 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire