Jamal Benomar présente son rapport après sa visite au Burundi

Après une visite que le conseiller spécial du secrétaire général pour la prévention des conflits, Jamal Benomar a effectué à Bujumbura, il a informé mardi de cette semaine le Conseil de sécurité des Nations Unies la situation au Burundi. L’objet de la visite était de voir comment mettre en application la résolution 2303 concernant l’envoi des 228 policiers au Burundi.

« J’ai dit au Conseil avoir attentivement écouté les points de vue et les préoccupations du gouvernement burundais concernant la résolution 2303, notamment en ce qui concerne le déploiement proposé de policiers non armés de l’ONU », a dit le Conseiller spécial dans une déclaration publiée mardi soir.

« Nos discussions ont été constructives et je suis persuadé qu’avec un engagement continu et une volonté politique, nous trouverons un terrain d’entente pour avancer dans la mise en œuvre de la résolution », a-t-il ajouté
Pour le conseiller spécial, le peuple burundais subit des conséquences de cette crise raison pour la quelle un nouveau pacte entre le gouvernement et les Nations Unies.

D’après Tatien Sibomana , un leader de l’opposition qui s’est entretenu avec ce conseiller lors de sa visite , il est remarquable que le dialogue inter Burundais est au point mort. Lors de son rapport au conseil de sécurité des Nations Unies, Benomar aurait proposé le rapatriement du dialogue à Bujumbura. Tatien Sibomana estime qu’il faut des conditionnalités pour que tout le monde y participe.
Ecoutez Tatien Sibomana

Clique pour écouter...

Publié le 11 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire