Journée internationale de la liberté de la presse : l’UNESCO s’engage à sécuriser les journalistes

L’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) s’inquiète de l’insécurité qui pèse sur les journalistes dans le monde entier. A l’occasion de la journée internationale de la presse, Irina Bokova la directrice générale de l’UNESCO regrette que 102 journalistes ont déjà perdu leur vie pendant l’exercice de leur métier de journaliste en 2016. Selon BOKOVA cette situation est inacceptable, raison pour la quelle son organisation a pris un engagement sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.

Madame Irina Bokova a souligné que le monde a besoin d’un journalisme professionnel, critique, et bien documenté qui s’appuie sur des règles de déontologie professionnelle exigeante sur une éducation aux médias de qualité. Elle a lancé un appel vibrant à tout en chacun à défendre les libertés indispensables à la paix et la justice.


Publié le 3 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire