Justice : Des avocats burundais plaident pour la libération des Ex - Fab emprisonnés arbitrairement

Le collectif des avocats pour la défense des victimes de crimes de droits international, un groupe d’avocats burundais, a saisi le groupe de travail des Nations Unies pour déposer une plainte contre la détention arbitraire de 19 militaires burundais.
Dans un communiqué rendu public dimanche 24 juillet 2016, le collectif indique que tous ces militaires, poursuivis dans l’affaire de l’attaque du 11 décembre 2015 contre des camps militaires en mairie de Bujumbura, ont été arrêtés sur base discriminatoire.
Les 19 militaires, tous ex- Fab ont été sélectionné parmi les militaires qui montaient la garde le jour où ces camps ont été attaqués par des groupes armés non identifiés.
Depuis leur arrestation, ces militaires n’ont jamais comparu devant le juge.

Ce collectif des avocats affirment saisir ce groupe de travail de l’ONU pour obtenir leur libération.
Ces avocats invitent d’autres victimes des violations des droits d e l’ homme qui désirent une assistance dans la saisine de la justice internationale de s’ adresser à ce collectif .
Le collectif est en effet entrain de collecter les preuves, et de travailler sur la protection des témoins et des victimes.
Le 11 et 12 Décembre 2015, trois camps militaires de Bujumbura et le camp de Mujejuru ont été attaqué par des éléments armés. L’attaque a été suivie par la répression dans les camps contestataires et l’arrestation de centaines de personnes .


Publié le 25 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire