Justice : audience ce mardi devant la cour de l’EAC de l’affaire de cinq camions saisis par le Burundi à la frontière de Kanyaru

L’affaire de cinq camions qui transportaient quatre vingt tonnes de vivres vers l’Ouganda a été entendue ce mardi. Les propriétaires de ces marchandises saisies par le gouvernement du Burundi au mois de juillet 2016 avaient porté plaintes à la cour de la communauté de l’Afrique de l’Est. Ces marchandises appartenaient aux commerçants burundais, rwandais et ougandais.
Dans une audience de ce mardi, l’avocat de ces commerçants a indiqué que ces marchandises ont été confisquées en violation de la loi. Ces vivres avaient été achetés en Tanzanie et transitaient la frontière du Burundi avec le Rwanda pour être vendu en Ouganda. Maître Dieudonné Bashirahishize dit ne pas comprendre pourquoi le ministère de la solidarité a distribué ces vivres aux vulnérables.
Maître Kayobera Nestor qui a représenté le gouvernement dans cette affaire, dit que ces camions allaient ravitailler les ennemis du Burundi qui se trouvent au Rwanda. Pour maître Kayobera ,il est incompréhensible que ces camions aient d’abord passé par le Burundi pour se rendre en Ouganda alors qu’ils pouvaient s’y rendre à partir de la Tanzanie en passant par le Rwanda sans passer sur le sol Burundais .Pour lui ,il s’agit d’un prétexte parce qu’en réalité ces camions allaient ravitailler les rebelles burundais qui se trouvent au Rwanda. Il a d’ailleurs ajouté qu’une mesure interdisant les vivres de franchir le sol burundais avait été prise.
La défense demande au gouvernement du Burundi de rembourser ses clients avec intérêts. L’affaire en audience a été remise au mois d’Août 2017.


Publié le 7 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire