KAYANZA : 21% de la population de kayanza ont été hospitalisés dans le dernier trimestre de 2015 suite à la malaria

A l’hôpital provincial de kayanza presque tous les lits sont occupés par les malades qui souffrent de la malaria. Les structures sanitaires de la province de Kayanza ont été dépassées par le nombre des patients. La direction provinciale de la santé a pris la mesure d’organiser des cliniques mobiles pour venir en aide à ceux qui ne peuvent pas venir aux hôpitaux. Selon les chiffres fournis par la direction provinciale de la santé au mois d’octobre à décembre 2015, plus de 161 200 cas de malaria ont été recensés dans toute la province soit plus de 21.5% de la population. Les chiffres ont presque doublé en comparant ceux du trimestre de juillet à septembre qui étaient au nombre 94000 cas.
Sur trois districts sanitaires de la province kayanza, Gahombo et Musema sont les plus touchés. Les femmes et les enfants sont les plus vulnérables.
La direction provinciale de la santé à Kayanza dit que la cause de cette recrudescence de la malaria est l’usage des moustiquaires usés ou mal utilisés par la population de kayanza. Dans d’autres coins comme Gahombo et Musema la présence des flaques d’eau comme facteurs favorisant la surproduction des moustiques est la cause principale de la malaria d’après les autorités sanitaires. Il lance un appel à la population d’amener d’urgence les malades à l’hôpital pour éviter des cas de complication et au gouvernement d’organiser d’autres campagnes de redistribution des moustiquaires imprégnés.


Publié le 11 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire