Kayanza-Gouvernance : l’OLUCOME dit halte aux contributions fixées par le gouverneur

Dans une lettre adressée à l’Ombudsman avec copies aux plus hauts sommets de l’exécutif et du législatif, l’OLUCOME exige la suppression de la mesure du 18 juillet 2017 du gouverneur de Kayanza. Cette mesure oblige à la population de kayanza des contributions pour obtenir certains documents administratifs octroyés par son cabinet.

Ces contributions ont été instaurées dans le but de construire un nouvel immeuble de bureaux à quatre niveaux selon les explications du gouverneur. L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) indique que cette mesure vient épouser la démarche du gouvernement de sucer le pauvre contribuable en augmentant les impôts et les taxes.

Il rappelle que les citoyens éprouvent déjà beaucoup de difficultés pour payer les impôts et taxes fixés par la constitution, la loi organique des finances publiques, la loi budgétaire et la loi régissant les finances communales.


Publié le 10 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire