Kayanza : les habitants continuent le trafic du café malgré l’interdiction des autorités

Une peine de cinq ans et une amende de 100.000 francs pour deux hommes celle de deux et demi et une amende de 50.000 francs pour quatre jeunes ont été requises par le tribunal de grande instance de Kayanza ce mardi 29 août 2017.

L’Officier du ministère public lui avait demandé que tous les six soient condamnés à une peine de cinq ans de prison et à une amende de 1.000.000 francs.

Ces hommes, originaires de la colline Munyinya commune Kabarore (Nord du Burundi), avaient été surpris par la police la nuit de lundi à mardi portant sur leurs têtes 180 kg de café sec qu’ils voulaient aller vendre au Rwanda voisin.

Les inculpés n’ont pas nié les faits mais justifiant leur geste par le prix alléchant du café au Rwanda où un kg coûterait 800 francs rwandais (2400 francs burundais) alors que le prix local est de 1930 francs burundais.

Les habitants de la commune Kabarore sont souvent attrapés lors des tentatives de traverser la frontière Burundo-Rwandaise avec les minerais ou le café qu’ils vont vendre alors que le gouvernement a interdit d’exporter illégalement les produits du pays.


Publié le 30 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire