Kayanza : victimes et présumés auteurs sous les verrous

Cinq membres du parti FNL d’Agathon Rwassa sont détenus depuis dimanche 30 octobre 2016 dans les cachots de la commune Matongo en province Kayanza. D’après des sources proches de ce parti, ils ont été arrêtés après le décès d’un de leurs collègues battu par un groupe de jeunes « Imbonerakure » conduit par un chef adjoint de la colline Butuhurana zone Burarana commune Matango province Kayanza.
Selon un député du parti FNL contacté par la radio Bonesha, cette arrestation de leurs membres a des mobiles politiques surtout que « toutes ces personnes arrêtées ont été victimes d’agression physique ».
L’administrateur de la commune Matongo affirme par contre que la police n’a pas arrêté les victimes seulement. Alexis Hacimana dit que la police a interpellé aussi un groupe de jeunes Imbonerakure conduit par ce chef adjoint de cette colline Butuhurana pour s’être fait justice contre deux membres du parti FNL. Selon Hacimana, deux membres de ce parti FNL étaient accusés d’avoir volé une plaque solaire.
Des accusations rejetées par des membres de ce parti qui disent qu’ils sont victimes de l’intolérance politique par le parti au pouvoir CNDD-FDD.


Publié le 31 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire