Kirundo-Rapatriement : les rapatriés se disent satisfaits de la protection de leurs biens

Gatera Jean Paul, citoyen de la zone Kigina en commune Bugabira de la province Kirundo, s’est réfugié le 08 Août 2015 à Nemba, district de Bugesera au Rwanda. Ce père de quatre enfants a laissé sa femme, enseignante au Burundi. Il indique qu’en quittant son pays natal, il avait peur des assassinats ciblés qui visaient principalement des hommes.

Gatera affirme que ses biens n’ont pas été détruits ou volés. Il remercie ses voisins qui l’ont bien accueilli lors de son retour le 21 avril 2017. Au moment de notre passage, il faisait son métier de motard.

Un autre rapatrié du nom de Nduwimana, de la zone Kigoma de la même commune, s’est exilé en compagnie de sa femme, ses deux enfants et sa mère en 2016. Nduwimana et ses membres de la famille ont décidé de regagner le pays le 23 janvier 2017. « J’ai retrouvé ma maison en bonne état sauf la récolte des cultures que j’ai laissées, qui a été consommée par mes voisins mais je ne regrette pas », a-t-il raconté.

Nteziryayo Alice voisine de Nduwimana confirme qu’un bon nombre de leurs voisins qui se sont exilés dans les pays limitrophes restent toujours à l’extérieur. « Nous essayons de veiller sur leurs biens surtout leurs champs, nous vendons la récolte et puis nous leur envoyons de l’argent là où ils se trouvent dans les camps de réfugiés.

Pour Niyonemera Innocent, chef de colline Kigina, des maisons des exilés ont été temporairement attribuées à d’autres occupants, l’objectif était de bien les garder. « Chaque famille rapatriée, retourne facilement dans ses biens y compris les maisons », explique le chef de colline. Selon Niyonemera, un groupe de gens dénommé Abarinzi a été mis en place pour veiller aux champs de tous les citoyens suite aux vols, mais un accent particulier a été mis sur les champs des réfugiés. Il ne nie pas qu’il s’observe des nouveaux départs mais il souligne que c’est lié à la famine qui secoue cette partie du pays.

Dans la commune Busoni, les rapatriés se disent reconnaissants des efforts fournis par leurs voisins qui ont tout fait pour protéger leurs biens pendant leur absence.


Publié le 8 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire