L’UE préoccupée par la situation des droits de l’homme au Burundi

L’UE se dit préoccupé par la situation des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Burundi. Après une rencontre entre gouvernement du Burundi et l’UE tenue le 3 octobre 2016 dans le cadre de l’application de l’article 96 de l’accord Cotonou, la délégation de l’UE indique la nécessité « de rester dans le cadre des accords d’Arusha ayant permis de retrouver la paix et la sécurité au Burundi ».
Dans un communiqué rendu public, l’UE a exhorté le gouvernement burundais à coopérer pleinement avec la médiation régionale dirigée par le président Benjamin Mkapa.

Lors de ces consultations, l’UE s’est engagée à maintenir le dialogue dans le cadre de son partenariat avec le Burundi. « C’est dans cette optique que nous sommes venus afin d’évaluer avec nos partenaires burundais le niveau d’avancement de la mise en œuvre d’engagements attendus. Notre action soutient aussi une coopération pleine et entière du Burundi avec les efforts de l’EAC, de l’UA et des Nations Unies en faveur d’une sortie de crises », a déclaré Koen Vervaeke le directeur général pour l’Afrique du service européen d’action intérieur.


Publié le 6 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire