L’Union Européenne suspend l’aide directe au gouvernement du Burundi

L’Union Européenne a pris la mesure de suspendre les appuis financiers directs au gouvernement de Bujumbura, y compris les appuis budgétaires, mais a maintenu son soutien financier à la population et son aide humanitaire. Après les procédures de consultation avec le Burundi au titre de l’article 96 de l’accord partenariat UE-ACP, ce partenaire du Burundi a trouvé les propositions d’engagements présentées par le gouvernement du Burundi insuffisantes. Dans sa décision, le conseil de l’Union Européenne a également énoncé des mesures spécifiques que le gouvernement burundais doit prendre pour permettre la reprise d’une pleine coopération.
« La situation au Burundi reste très préoccupante pour l’UE, bien que nous ayons récemment entrevu quelques lueurs d’espoir » a expliqué Federica Moghereni, haute représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Selon cette haute autorité, cette décision prise indique clairement que pour que les relations reprennent, il y a un certain nombre de mesures concrètes que le Burundi doit mettre en œuvre. C’est notamment la reprise du dialogue inclusif pour la recherche d’une solution politique durable à la crise burundaise.
L’UE, à travers le 11ème FED (Fonds Européen pour le Développement), avait promu 432 millions d’euros pour la période 2014 - 2020. Cette enveloppe était destinée aux secteurs clés suivants: développement rural à travers la nutrition, la santé et l’énergie; les finances publiques et la réforme de la justice.


Publié le 14 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire