L’absence d’une loi contre l’enrichissement illicite, un défi dans la lutte contre la corruption

La porte parole du ministère ayant la bonne gouvernance dans ses attributions a indiqué ce vendredi 10 juin 2016 dans une conférence publique des porte- paroles des institutions étatiques que la lutte contre la corruption n’est pas facile. Rukundo Natacha indique qu’il y a des lois inadaptées. Un rapport sur la révision des lois en matière de la lutte contre la corruption proposé par ce ministère se trouve à la table de l’assemblée Nationale, poursuit-elle. Après son adoption, le ministère mettra sur place une commission technique des juristes qui vont rédiger une nouvelle loi qui va intégrer la lutte contre l’enrichissement illicite et la déclaration des biens des autorités avant et après leurs fonctions. Cette porte parole répondait aux questions de la population pour savoir ce que fait ce ministère en matière de lutte contre la corruption. La population dénonce un enrichissement rapide des autorités qui acquièrent des biens dont la valeur est disproportionnée à leur salaire. Madame Rukundo a indiqué que son ministère est préoccupé par les méfaits de la corruption. Des actions louables sont déjà réalisées dans la politique de lutte contre la corruption, a-t-elle indiqué. En tout 84 dossiers judiciaires en rapport avec la corruption et les malversations économiques ont été traités par la brigade spéciale anti corruption. Ils ont été transmis devant la cour spéciale anti- corruption. Avec ces dossiers, l’Etat connait un manque à gagner de plus d’un milliard de franc bu. Certains auteurs sont déjà punis et une partie de ces fonds détournés serait déjà rentrée dans les caisses de l’Etat selon cette porte-parole. Elle interpelle l’Assemblée Nationale à faire l’analyse de ce rapport le plus tôt possible pour permettre l’élaboration de nouvelles lois qui facilitent la lutte contre la corruption.


Publié le 10 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire